Connexion

En libre accès

Portrait de l'églantier (Rosa spp.) - partie 1

Il existe de nombreuses espèces spontanées d'églantiers en France métropolitaine. G. Bonnier, dans sa Grande flore en couleurs, en référence 12. Cet article est volontairement limité à la description des principaux caractères d'identification de l'espèce la plus répandue dans nos contrées : Rosa canina. Ses noms vernaculaires les plus communs sont rosier sauvage, églantier sauvage, et rosier des chiens.

 

plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, cynorhodon, Rosa

_____________________________________________________________________

PLAN

Comment reconnaître l'églantier sauvage, Rosa canina ?

Habitat

PORT

Tiges

Feuilles

Inflorescences

Fruits

En résumé

A propos de l'auteur

_____________________________________________________________________

Comment reconnaître l'églantier sauvage, Rosa canina ?

L'habitat de la plante est variable : on la trouve souvent aux bords des forêts et des chemins. Elle "envahit" aussi les friches, où elle participe à la réinstallation progressive de la forêt.

 

plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons

 

Cette espèce présente un port arbustif, pouvant devenir buissonnant.

 

plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons

 

Ses tiges sont ramifiées, dressées, flexibles, parfois rougeâtres, glabres et parsemées d'aiguillons courbés.

 

plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons  plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons

 

Les feuilles de la plante sont alternes, largement stipulées, composées, divisées en 5 ou 7 folioles ovales, dentées, aiguës au sommet, disposées par paires de part et d'autre du rachis avec une foliole terminale.

 

plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons

 

Quant à ses fleurs, elles sont souvent solitaires, ou disposées en petits groupes au bout des rameaux. Elles présentent 5 sépales verdâtres, et 5 grands pétales obovales, blancs ou rosés. Au centre de la fleur, on peut voir de nombreuses étamines jaunes ou orangés.

 

plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons  plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, églantier, Rosa, cynorhodons

 

Les "fruits" de l'églantier, appelés cynorhodons, sont des faux-fruits. La partie rouge et charnue est en fait issue de la transformation du réceptacle floral, qui a gonflé jusqu'à englober les vrais fruits : des akènes (souvent pris à tort pour des graines) entourés de "poil à gratter". Au sommet des cynorhodons, on peut souvent voir les restes des sépales (5 lobes désséchés, allongés et ovales).

 

En résumé

En France métropolitaine, une plante qui présente les caractères suivants :

- port arbustif +

- aiguillons courbés sur la tige +

- feuilles composées divisées en 5 à 7 folioles ovales, dentées et disposées par paires avec une foliole terminale +

- fleurs à 5 larges pétales blancs ou rosés +

- (faux-)fruits ovoïdes, rouges, charnus, contenant de petites "graines" (qui sont en réalité les vrais fruits) entourées de poil à gratter

 

=> est un églantier sauvage, Rosa canina.

 

(Vous souhaitez en apprendre davantage sur les cynorhodons et découvrir leurs vertus et les nutriments qu'ils contiennent ? Ne manquez pas le deuxième article de cette série !)

 _________________________________________________

A propos de l'auteur

Le texte et les photos de cet article sont de Christophe (Genévrier) MonplaisirUn des co-auteurs du Petit Traité Rustica des plantes sauvages comestibles, diplomé du Collège Pratique d'Ethnobotanique, intervenant à Bordeaux Sciences Agro, Christophe est aussi élève à la Tracker School de Tom Brown, dans le New-Jersey ; il organise en France des stages pratiques sur la cuisine des plantes sauvages, et des animations sur mesure pour découvrir les techniques de vie primitives. Il vit une partie de l'année chez les indiens Navajos en Arizona.  

 

Copyright @L'Aventure Au Coin Du Bois 2016.

 

A lire également

Chez les indiens Navajos: une série d'articles où Genévrier partage son expérience de la vie avec les Dine' (Navajos) du désert du Nord de l'Arizona.

Le feu par friction pas à pas

Tailler le silex, partie 1

Paniers en écorce pliée

Portrait de l'argousier et confiture d'argouses

Accédez aux archives des articles en libre accès de l'auteur en cliquant ici.

 

A expérimenter

3 jours pour apprendre les bases de l'artisanat paléolithique