Connexion

En libre accès

Les lauriers, un exemple de noms vernaculaires à manipuler avec précaution

Au bout de quelques semaines ou mois passés à observer et utiliser les plantes, n'importe quelle personne intéressée par les végétaux se heurte à un problème : une plante peut avoir plusieurs noms dits "vernaculaires" (par opposition au nom latin) dans une même langue (comme le français). Ainsi, dans certaines régions, le tussilage est parfois appelé "pied d'âne", ou le lamier blanc "ortie blanche".

Dans la plupart des cas, ce n'est pas dangereux car il est relativement rare qu'une plante comestible ait, dans une région donnée, un nom similaire (ou identique) à celui d'une plante toxique lui ressemblant. De plus, un nom (ou deux) domine(nt) souvent au niveau national, et la plupart des enthousiastes de la nature reconnaîtront le nom le plus courant, même s'ils utilisent un nom régional différent.

Mais dans certains cas, les noms vernaculaires peuvent donner lieu à des confusions qui pourraient se révéler dangereuses : en anglais par exemple, "hemlock" peut désigner la grande ciguë, Conium maculatum, de la famille des Apiacées et mortelle à faible dose, ou les tsugas, Tsuga spp., issus d'une famille totalement différente (les Pinacées) et dont les jeunes pousses peuvent être consommées en petites quantité.

En français, un exemple particulièrement significatif, et potentiellement dangereux, est celui des "lauriers".

 

                                                plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, laurier, noble, cerise, rose, Laurus, Prunus, Nerium, laurocerasus, nobilis, oleander      plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, Laurus, nobilis, Prunus, laurocerasus, Nerium, oleander, lauriers      plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, Laurus, nobilis, Prunus, laurocerasus, Nerium, oleander, laurier, noble, sauce, rose

De gauche à droite : Laurier-cerise (Prunus laurocerasus), laurier noble (Laurus nobilis) et laurier-rose (Nerium oleander)

Le laurier : d'accord, mais lequel ?

Les 3 photos au-dessus montrent 3 espèces de plantes très différentes : cela n'empêche pourtant pas que ces espèces soient toutes connues collectivement sous le nom de "lauriers". C'est toutefois un de leurs rares points communs...

Le laurier-cerise, Prunus laurocerasus

                                                   plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, Prunus, laurocerasus, laurier, cerise plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, Prunus, laurocerasus, laurier, cerise

 

De la famille des Rosacées, le laurier-cerise n'est pas un laurier (il n'appartient pas au genre Laurus) mais un cousin (entre autres) de l'abricotier (Prunus armeniaca) et du prunellier (Prunus spinosa).

La plante présente un port arbustif, avec des feuilles persistantes alternes, vertes et coriaces au toucher. Les fleurs blanches sont organisées en grappes cylindriques, dressées, longues de 5 - 10 cm.

C'est une plante toxique présentant cependant une certaine comestibilité. On peut en effet se servir de ses fleurs et de ses feuilles, en petites quantités, pour parfumer des plats, en particulier des desserts (crèmes, sorbets, etc.). Les fruits du laurier-cerise (de couleur noir et ovoïdes) sont eux aussi comestibles, mais n'ont pas beaucoup de goût. 

Mais toutes les parties vertes de la plante, ainsi que les amandes des noyaux contenus dans les fruits sont toxiques : elles contiennent des hétérosides cyanogénétiques susceptibles à fortes doses d'entraver la respiration cellulaire... Des troubles nerveux et respiratoires apparaissent après une surdose, et peuvent se terminer par la mort.

 

Le laurier-rose, Nerium oleander

                                                            plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, laurier, rose, Nerium, oleander plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, laurier, rose, Nerium, oleander

 

De la famille des Apocynacées, le laurier-rose n'est pas non plus un laurier : il appartient à la même famille que la petite pervenche (Vinca minor) ou la "dogbane" (Apocynum cannabinum) américaine.

Cet arbrisseau présente des feuilles opposées ou verticillées par 3, longuement lancéolées, fines et coriaces au toucher et dotées de nervures parallèles entre elles, saillantes sur la face inférieure. Les fleurs sont très appréciées en ornementation pour leurs 5 pétales soudés, d'un rose plus ou moins vif, ou d'un beau blanc.

C'est une plante violemment toxique : n'importe quelle partie peut, à faibles doses, provoquer des troubles cardiaques et digestifs graves, entraînant fréquemment la mort. Une feuille pourrait être mortelle pour un homme adulte...

La toxicité de la plante provient des grandes quantités d'hétérosides cardiotoxiques très virulents qu'elle renferme. Mettre du laurier-rose pour parfumer sa soupe est hautement déconseillé à quiconque souhaite vivre...

 

Le laurier noble, Laurus nobilis

                                         plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, Laurus, nobilis, laurier, noble  plante, sauvage, comestible, toxique, aventure, coin, bois, forêt, écologie, cueillette, cuisine, récolte, vertus, nutrition, balade, découverte, identification, françois, couplan, collège, pratique, ethnobotanique, stage, utiliser, utilisations, botanique, alternatif, santé, gastronomie, autonomie, atelier, nature, nutriments, harmonie, livre, ouvrage, conférence, christophe, monplaisir, genévrier, calenduline, Laurus, nobilis, laurier, noble, sauce

 

Seul représentant du genre Laurus en France, famille des Lauracées, le laurier noble, ou laurier sauce, est le seul véritable laurier de la flore de nos contrées. 

Il se présente généralement sous la forme d'un arbuste ou petit arbre de 2 à 10 mètres de hauteur. Son écorce est verte et ses feuilles persistantes sont lancéolées, souvent comme légèrement dentées ou "irrégulières" sur les contours. Ses fleurs verdâtres sont petites et regroupées en "touffes"globuleuses" à l'aisselle des feuilles. Le fruit est quant à lui de forme plus ou moins ovale, et d'un noir plutôt brillant à maturité.

 

Ses feuilles servent depuis bien longtemps à parfumer les plats, et l'huile essentielle qu'on en extrait a des propriétés bactéricides, antivirales et anti-infectieuses puissantes.

 Cueillir demande d'être précis

Nommer un être ou une chose ne signifie pas le ou la connaître. Seul un contact direct, régulier, concret (établi et entretenu au moyen de nos 5 sens) peut nous aider à réellement connaître un voisin, un endroit ou une plante. Si l'on souhaite cueillir et consommer des plantes sauvages comestibles, il faut donc veiller à aller régulièrement rencontrer ces plantes pour apprendre à les identifier avec précision. On peut ensuite commencer à les intégrer progressivement à la vie quotidienne. Enfin, il faut aussi se rappeler de ne pas s'arrêter à leurs noms vernaculaires qui, comme dans le cas des lauriers, peuvent être trompeurs. 

 

 

 

Texte et photos de Christophe Monplaisir (Genévrier), relu par Calenduline.

Co-auteur du Petit Traité Rustica des plantes sauvages comestibles, diplomé du Collège Pratique d'Ethnobotanique de François Couplan, Christophe Monplaisir se rend régulièrement aux Etats-Unis, notamment en Arizona où il vit avec des indiens Navajos. Passionné de techniques de vie primitives, il donne également des stages grand public sur la cuisine et les différentes utilisations possibles des plantes sauvages.