Connexion

En libre accès

Les salades sauvages

 

Au printemps la nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour faire des salades sauvages : marier jeunes feuilles tendres et fleurs colorées en créant d'excellentes compositions esthétiques est un jeu d'enfant. 

 

Quelles plantes sont les plantes qui se prêtent le mieux à ces cueillettes ? Voici quelques pistes et idées...

 

 

 

 salade sauvage, tilleul, Tilia, épicéa, Picea abies, lierre, terrestre, Glechoma hederacea, pissenlit, Taraxacum officinale, pâquerette, Bellis perennis, lamier maculé, Lamium maculatum, glycine, Wisteria, nature, plantes, sauvages, comestibles, toxiques, découvrir, découverte, reconnaître, reconnaissance, identifier, identification, sortie, terrain, balade, promenade, atelier, stage, animation, association, ethnobotanique, cuisine, cuisiner, dessert

 

 

 

 

La base

 

Au printemps, la nature regorge de jeunes feuilles tendres, idéales pour les salades. Il vous faut tout d'abord une base : pour cela, vous cueillerez des plantes aux saveurs douces, qui poussent en colonie. Vous trouverez assez facilement :

 

de la stellaire intermédiaire, aussi appelée mouron des oiseaux (Stellaria media)

de la stellaire aquatique (Myosoton aquaticum), familière des lieux humides (cueillez les sommités)

de jeunes feuilles de tilleul (Tilia spp.)

de jeunes feuilles de hêtre (Fagus sylvatica)

 

Hachez ces feuilles, et disposez-les au fond du saladier.

 

 salade sauvage, stellaire aquatique, Myosoton aquaticum, plantes, sauvages, comestibles, cahier, publication, pratique, terrain, découvrir, découverte, identifier, identification, reconnaître, reconnaissance, botanique, ethnobotanique, sortie, balade, promenade, découverte, stage, cuisiner, médicinal,écologie, militantisme, atlernatives, décroissance, autonomie, survie, atelier,jeunes, pousses, printemps, rosettes, fleurs

des textures et des saveurs variées

 

Vous pourrez ajouter à cette base des feuilles plus fortes en goût, qui donneront du caractère à votre salade. Par exemple :

 

- lierre terrestre (Glechoma hederacea),

- jeunes pousses d'épicéa (Picea abies),

- jeunes feuilles de bouleau (Betula spp.),

- pâquerette (Bellis perennis),

- ortie (Urtica spp.),

- consoude officinale (Symphytum officinale)

- ail des ours (Allium ursinum)

- primevère officinale (Primula veris)

- égopode (Aegopodium podagraria)

 

Hachez plus ou moins finement ces feuilles : elles doivent apporter une touche délicate. Puis disposez-les sur la base.

 

Si vous cueillez des nombrils-de-Vénus en revanche, (Umbilicus rupestris), vous pouvez les laisser entiers, ils donneront un peu de craquant à la salade !

 

 lierre terrestre, Glechoma hederacea, salade sauvage, cueillette, plantes, sauvages, comestibles, cahier, publication, pratique, terrain, découvrir, découverte, identifier, identification, reconnaître, reconnaissance, botanique, ethnobotanique, sortie, balade, découverte, stage, cuisiner, médicinal,écologie, militantisme, atlernatives, décroissance, autonomie, survie, atelier,jeunes, pousses, printemps, rosettes, fleurs

Côté fleurs

 

Et voici la touche finale : esthétisante, mais également nutritive et goûteuse ! Quelques exemples pour vous inspirer :

 

- pâquerettes (Bellis perennis)

- pissenlit (Taraxacum officinale) : si vous avez le temps, ôtez l'involucre de bractées (la partie verte sous le capitule jaune)

- lamier maculé (Lamium maculatum)

- lierre terrestre (Glechoma hederacea)

- glycine (Wisteria spp.)

- ail des ours (Allium ursinum)

- coquelicot (Papaver rhoeas)

 lamier maculé, tacheté, Lamium maculatum, plantes, sauvages, comestibles, salade sauvage, cahier, publication, pratique, terrain, découvrir, découverte, identifier, identification, botanique, ethnobotanique, sortie, balade, reconnaître, reconnaissance stage, cuisiner, médicinal,écologie, militantisme, atlernatives, décroissance, autonomie, survie, atelier,jeunes, pousses, printemps, rosettes, fleurs

Et pour la sauce ?

 

A la saison de l'ail des ours, rien de plus simple !

Préparez votre sauce avec une huile vierge pressée à froid et du vinaigre de cidre et ajoutez des feuilles ou des fleurs d'ail des ours hachées. Epaississez avec un peu de purée d'amande (ou de yaourt de soja), ajoutez un filet de citron et de tamari, salez, passez au mixer et le tour est joué !

 ail des ours, Allium ursinum, salade sauvage, plantes, sauvages, comestibles, cahier, publication, pratique, terrain, découvrir, découverte, identifier, identification, botanique, ethnobotanique, sortie, balade reconnaître, recnonaissance, stage, cuisiner, cuisine, médicinal,écologie, militantisme, atlernatives, décroissance, autonomie, survie, atelier,jeunes, pousses, printemps, rosettes, fleurs, nature

 

 

Texte et photo salade : Caroline-"Calenduline"

 

Relecture et photos plantes : Genévrier

 

L'Aventure au Coin du Bois propose des sorties sur le terrain et des ateliers pratiques : pour en savoir plus, c'est par ici !

 

 

 
AVERTISSEMENT

Le collectif L'Aventure Au Coin Du Bois ne saurait être tenu responsable des dommages éventuels causés par erreur d'identification ou par utilisation inappropriée des plantes. Les lecteurs consommant des plantes sauvages ou pratiquant les techniques décrites dans nos Cahiers et sur notre site sont seuls responsables de leurs actes et de leurs conséquences. La consommation de certains végétaux ou la pratique de certaines activités peuvent être déconseillées dans certains cas (allergies, maladies cardiaques, rénales, etc.). Il convient donc de se connaître soi-même afin de prendre les précautions nécessaires et d'éviter tout accident. © L'Aventure au Coin du Bois, 2014. Tous droits réservés.