Connexion

En libre accès

Lierre terrestre ou lierre grimpant ?

Connaissez-vous le lierre terrestre ? Si vous avez un jardin ou que vous allez souvent vous promener en bord de forêt, vous le connaissez sûrement… peut-être sans le savoir !


De la même famille que les lavandes, thyms, romarins, menthes… (famille des Lamiacées), cette plante aromatique est une amie bienvenue en cuisine, qui s’accomode en salé, en sucré, et peut même servir à aromatiser des boissons.

 

Attention tout de même : nous parlons bien du lierre TERRESTRE (Glechoma hederacea), et non du lierre GRIMPANT (Hedera helix), toxique mortel… pour éviter toute confusion malencontreuse, je vous propose un récapitalutif sensoriel, avec les yeux, le toucher et l’odorat :)

 

Plan de cet article

Description du lierre terrestre

Description du lierre grimpant

Utilisations du lierre terrestre

Utilisations du lierre grimpant

A propos de l'auteure de cet article

 

Si vous citez cet article, merci de créer un lien vers l'article et de mentionner le nom du site, ainsi que celui de l'auteure :)

              plante, sauvage, comestible, lierre terrestre, Glechoma hederaceae, lierre grimpant, Hedera helix, comment faire un apéritif, sans alcool, cuisine, cuisiner, cueillette, cueillir, identification, identifier, différencier, toxique, fruit, fleurs, bourgeon, Isère, Calenduline, Genévrier, botanique, pratique, balade, médicinale, nutrition, végétal, biodiversité, reconnaître, découverte, initiation, stage, sortie, terrain
 

Description

 

Lierre terrestre

 

Le lierre terrestre est une plante que l’on trouve généralement à la rencontre d’un milieu plutôt sombre et humide et d’un lieu plus ouvert, comme une lisière de bois, une bordure de jardin, une haie, etc. On le remarque particulièrement au printemps, où il peut former des colonies assez vastes, touffues, avec des tiges florifères qui portent des fleurs bilabiées bleues à violettes.

 plante, sauvage, comestible, lierre terrestre, Glechoma hederaceae, lierre grimpant, Hedera helix, comment faire un apéritif, sans alcool, cuisine, cuisiner, cueillette, cueillir, identification, identifier, différencier, toxique, fruit, fleurs, bourgeon, Isère, Calenduline, Genévrier, botanique, pratique, balade, médicinale, nutrition, végétal, biodiversité, reconnaître, découverte, initiation, stage, sortie, terrain

Comme toute Lamiacée, ses tiges sont à section carrée, ses feuilles opposées (disposées par 2 face à face sur les tiges) et décussées (décalées de 90° à chaque niveau par rapport au niveau précédent) et tout au fond du calice on trouve 4 petites “boules” qui sont en fait les 4 fruits de la fleur.

 

Les feuilles sont assez caractéristiques : plutôt réniformes sur certains sujets (en forme de rein), plutôt cordéiformes sur d’autres (en forme de coeur), elles sont longuement pétiolées et pourvues d’une marge crénelée et d’un sommet obtus (angle supérieur à 90°).

lierre terrestre

Au toucher elles sont un peu duveteuses, légèrement velues et surtout, au froissement, elles dégagent une odeur qui peut rappeler selon les personnes la menthe, la citronnelle, les feuilles de cassis, le tout mêlé à une odeur légèrement terreuse. Ces deux dernières caractéristiques les distinguent nettement des feuilles de violettes, qui peuvent avoir une forme assez similaire (et qui sont de toute manière également comestibles).

 

En dehors de la période de floraison, le lierre terrestre se fait plus discret, avec de longues tiges rampantes, qui forment des racines adventives.

Violette, Viola odorata, lierre terrestre, Glechoma hederaceae, lierre grimpant, Hedera helix, lierre grimpant, Hedera helix, plante toxique, plante sauvage comestible, cuisine, cuisiner, cueillette, cueillir, identification, identifier, différencier, Caroline, Calendula, Calenduline, botanique, pratique, balade, sortie, stage, terrain, reconnaître, découverte, initiation, l'aventure au coin du bois, le tilleul et l'églantier

Lierre grimpant

 

Le lierre grimpant est généralement connu de tous : formant de grosses colonies, c’est une liane arborescente qui s’installe dans des lieux plutôt sombres, et part à l’assaut de tout ce qui lui permet d’aller à la rencontre de la lumière : arbres, poteaux, treilles, murs de maison, etc. Contrairement à une croyance assez répandue, il ne parasite pas les arbres, c’est à dire qu’il n’insère pas de racines dans le tronc pour prélever sa sève : il se contente de s’aggriper au tronc et aux branches et de s’en servir de supports.

 lierre terrestre, Glechoma hederaceae, lierre grimpant, Hedera helix, lierre grimpant, Hedera helix, plante toxique, plante sauvage comestible, cuisine, cuisiner, cueillette, cueillir, identification, identifier, différencier, Caroline, Calendula, Calenduline, botanique, pratique, balade, sortie, stage, terrain, reconnaître, découverte, initiation, l'aventure au coin du bois, le tilleul et l'églantier

Ses feuilles disposées de manière alterne sur la tige sont pétiolées, et lobbées ou ovales pour celles qui sont situées sur les rameaux florifères. Dépourvues de poils elles sont lisses au toucher, voire même caoutchouteuses.

 

Le lierre grimpant fleurit en automne, avec de minuscules ombelles jaune-verdâtres situées aux extrémités des rameaux exposés à la lumière (les fleurs sont particulièrement mellifères) et fructifie en hiver, avec des ombelles de baies noires.

 

ATTENTION : toute la plante est toxique pour les êtres humains, car elle contient des saponines, particulièrement concentrées dans les fruits.

ierre terrestre, Glechoma hederaceae, lierre grimpant, Hedera helix, feuille, plante toxique, plante sauvage comestible, cuisine, cuisiner, cueillette, cueillir, identification, identifier, différencier, Caroline, Calendula, Calenduline, botanique, pratique, balade, sortie, stage, terrain, reconnaître, découverte, initiation, l'aventure au coin du bois, le tilleul et l'églantier 

Utilisations

 

Lierre terrestre

 

Grâce à ses propriétés aromatiques, le lierre terrestre est une plante facilement utilisable en cuisine.

 

Elle peut aromatiser des boissons, des crèmes dessert, des glaces et sorbets. Dans ce cas, on peut cueillir les feuilles et la tige, qui seront filtrées avant utilisation du liquide parfumé.

 

On peut également utiliser ses feuilles, ciselées dans des boulettes de fromage de chèvre, entières dans des salades composées ou des rouleaux de printemps, ou en accompagnement de pommes de terre, avec lesquelles elles se marient bien.

 

Vous trouverez

- sur ce site : une recette de sirop de lierre terrestre : ici

- dans le Petit Traité Rustica des plantes sauvages comestibles (2014), une recette d’éclair au lierre terrestre. (p. 56-57)

 

Le lierre terrrestre est également une plante médicinale, expectorante et astringente : les infusions à base de plante fraîche ou séchée seront notamment un plus en cas de maux de gorge et de rhume.

 

Lierre grimpant

 

Quant au lierre grimpant, vous pouvez le cueillir, non pas pour le cuisiner, mais pour en faire de la lessive ! Voir à ce sujet notre article : “La lessive végétale : laver au naturel”, dans le Cahier 1.


 

Cahier 1, lierre terrestre, Glechoma hederaceae, lierre grimpant, Hedera helix, plante toxique, plante sauvage comestible, cuisine, cuisiner, cueillette, cueillir, identification, identifier, différencier, Caroline, Calendula, Calenduline, botanique, pratique, balade, sortie, stage, terrain, reconnaître, découverte, initiation, l'aventure au coin du bois, le tilleul et l'églantier


 
 
 
 
Formée au Collège Pratique d’Ethnobotanique de François Couplan, co-auteure du Petit Traité Rustica des plantes sauvages comestibles, Caroline "Calendula" est membre fondateur du collectif l’Aventure au Coin du Bois, au sein duquel elle est directrice éditoriale des Cahiers Pratiques & Sauvages et auteure de nombreux articles portant sur les plantes sauvages et leurs utilisations. Elle propose également avec l'association le Tilleul & l'Eglantier des stages, ateliers et sorties sur le terrain pour apprendre à identifier et à cuisiner les plantes locales.
Passionnée de cuisine et de crusine sauvage, elle échange savoirs et savoir-faire autour des plantes et de la cuisine avec Stéphane Gérente Lapierre, Chef gastronomique de l'Auberge du Fouron.
 
Prochaines dates :
Journée cueillette & cuisine : 24 juin 2017 à Grenoble (38)
Journées cueillette & cuisine : 13 mai ; 20 mai 2017 à Morestel (38)
Cycle conférence/sortie/atelier : toutes les semaines du 9 juillet au 18 août à la station Auris-en-Oisans (38)
Séjour cueillette, cuisine & pharmacie familiale : 22-26 août 2017 à Auris-en-Oisans (38)
Séjour identification, cueillette, cuisine : 23-27 octobre 2017 à Retournac (43)
_____
 
AVERTISSEMENT

Le collectif L'Aventure Au Coin Du Bois ne saurait être tenu responsable des dommages éventuels causés par erreur d'identification ou par utilisation inappropriée des plantes. Les lecteurs consommant des plantes sauvages ou pratiquant les techniques décrites dans nos Cahiers et sur notre site sont seuls responsables de leurs actes et de leurs conséquences. La consommation de certains végétaux ou la pratique de certaines activités peuvent être déconseillées dans certains cas (allergies, maladies cardiaques, rénales, etc.). Il convient donc de se connaître soi-même afin de prendre les précautions nécessaires et d'éviter tout accident. © L'Aventure au Coin du Bois, 2017. Tous droits réservés.