Articles en libre accès

Chez les indiens Navajos - Partie 1

Pourquoi l'Arizona ?

Cet article est le premier d'une série à travers laquelle je (Christophe Monplaisir, ou Genévrier) souhaite vous faire partager mon expérience de la vie chez les indiens Navajos. Ces trois dernières années, j'ai passé près de trois mois par an dans une famille Dine' (le nom des Navajos dans leur propre langue), dans un endroit isolé et difficile à atteindre de la réserve Navajo en Arizona : Black Mesa. 

Après y avoir vécu au printemps durant l'année 2010, en été en 2011, puis en automne en 2012, je suis sur le point d'y retourner pour un quatrième voyage, hivernal cette fois-ci. La vie des indiens traditionnels étant encore très rythmée par les saisons, le choix d'y retourner toujours à des saisons différentes était dès le départ délibéré : en effet, les variations de température, d'hydrométrie et de vent (pour ne citer qu'elles) influencent grandement la faune et la flore de la Mesa, et donc les humains, qui y entretiennent encore parfois des relations intimes avec la nature. 

 plante, sauvage, comestible, toxique, peuple, premier, grand, canyon, navajo, nature, arizona, écologie, pratique

Lire la suite...

Poêlée sauvage d'automne (châtaignes, berce et orties)

Sans gluten, sans caséine et sans lactose

 

Une balade dans les bois par un après-midi qui offre quelques rayons de soleil entre les gouttes de pluie, quelques cueillettes, un feu joyeux dans la cheminée ... et une bonne poêlée sauvage pour le plaisir des papilles et du ventre qui crie famine : voilà une journée comme on aimerait en passer plus souvent !

Pour cette poêlée, nous vous proposons de cuisiner des châtaignes (Castanea sativa), des orties (Urtica dioica)et de la berce (Heracleum sphondylium).

Lire la suite...

Fruits sauvages d'automne : comment s'organiser ?

 

Pour les cueilleurs, l'automne est une saison qui a beaucoup à offrir. La plupart des plantes sont maintenant en fruits, que ces derniers soient charnus comme les prunelles ou les cenelles, oléagineux comme les noisettes ou les glands, ou encore aussi petits que des graines (comme les fruits des berces). L'offre est si grande qu'on ne sait plus bien pour où commencer, ni comment s'organiser ! Et pourtant, ce serait dommage de ne pas profiter de ces véritables cadeaux nutritifs, riches en vitamines (les fruits sauvages charnus sont presque tous gorgés de vitamine C), en lipides et parfois également en protides. Ce sont en effet les nutriments dont nous aurons particulièrement besoin au cours de l'hiver.

 

Comment donc s'y prendre ? Il suffit tout simplement de distinguer les fruits dont il faut absolument s'occuper sous peine de perdre sa récolte, des fruits dont on peut différer le traitement et qui, s'ils ne sont pas utilisés dans l'immédiat, ne nécessitent qu'un séchage ou une congélation dans un premier temps.

Lire la suite...

Petits fruits sauvages : comestibles ou pas ? Les fruits rouges

Qui ne s'est déjà laissé tenté par quelques mûres lors d'une balade de fin d'été ? C'est en effet un des rares fruits encore couramment cueilli de nos jours : pour grignoter au passage ou pour faire de délicieuses gelées. Les mûres ne sont que les vestiges de cueillettes bien plus conséquentes, car bien d'autres fruits sauvages égayent les chemins à cette époque de l'année. Rouges ou noirs, tous paraissent apétissants. Pourtant, ce n'est qu'après les avoir identifiés avec certitude que l'on se permettra de les cueillir et de les déguster car nombre d'entre eux sont toxiques !

 

Vous trouverez ci-dessous une liste (non exhaustive !) des petits fruits rouges les plus fréquemment rencontrés à la fin de l'été sur nos chemins. On les trouvera dans les haies et les friches, parfois dans les bois clairs.

Lire la suite...

Le feu par friction pas à pas

Le feu par friction à la main est certainement la technique de démarrage de feu la plus ancienne que l’humanité ait expérimentée. Elle demande de longs mois d’entraînement avant d’obtenir une braise et avant d’être capable d’enflammer cette dernière. Même lorsque l’on maîtrise ces aspects, le vent ou l’humidité sont des facteurs à ne pas négliger et qui peuvent parfois considérablement compliquer la tâche …

Lire la suite...